Christophe's Kingmaker Campaign

Troisième partie

chapitre 1

Troisième partie
Résumé de la partie du 15/01/2011

Conclusion au temple d’Erastil
Alors que notre groupe est au temple d’Erastil libéré de la présence maléfique de l’ours, Jod Kavken remercie les aventuriers pour leur acte courageux, et leur promet de les soigner gratuitement à volonté. En effet, Jod, suite à une histoire de chasse au loup garou qui se termina tragiquement par la mort d’un innocent, fût mis à l’écart du clergé d’Erastil. La perspective de rendre à ce temple son état d’origine et d’y refonder un clergé d’Erastil redonne la confiance que Jod avait perdu. Nos aventuriers remarquent que le bassin, dont jusque là l’eau était souillée, a retrouvé son état d’origine, l’eau y étant désormais claire et limpide. La magie limitée de notre sorcière ne put déterminer grand chose concernant cette eau, toutefois le fait de l’ingurgiter apporte une sensation de bien-être.

Alors que Jod désire rester remettre en état le temple, les aventuriers lui donnent un dernier coup de main en fin de journée mais sont bien décidés à partir dès le lendemain pour continuer de visiter la région. Etrangement, Liagan semble très insistant pour aller voir les grenouilles géantes que les fées ont mentionnées, et le groupe accepte d’y aller non sans discuter. L’étrange appréhension d’Astralagrion envers les batraciens l’incite en effet à préférer une autre direction.

Les grenouilles géantes
A l’approche de la mare recherchée, le groupe repère rapidement les deux yeux d’une grenouille au corps immergé. Rapidement, les aventuriers foncent sur la grenouille, seule Kressle remarque une seconde grenouille géante. Après un combat relativement rapide, sans aucune perte à déplorer si ce n’est un paladin englué dans une langue géante, les deux grenouilles sont terrassées !

Un petit monticule à quelques mètres des grenouilles attire l’attention d’Astralagrion (?). Une fois celui-ci débarrassé de ses feuilles, nos aventuriers découvrent une petite porte au sol. Liagan frappe à la porte, puis quelques instants plus tard celle-ci s’ouvre. Une minuscule créature humanoïde, faite d’écorce de bois, se présente au groupe : il s’agit de Kirdix, un ‘puissant’ druide. Celui-ci reconnaît instantanément Liagan, qu’il dénomme “l’ami des Fées”. Kirdix indique bien connaître le père de Liagan, et remet à celui-ci une couronne d’écorce ! Sir Gayan, le père de Liagan, est un “hybride”, né d’une mère elfe et d’un père humain, a l’orée du monde Primal.

(Des notes supplémentaires peuvent être nécessaires, Gröm n’ayant pas tout compris ! )

Sir Gayan aurait péri devant des créatures féeriques maléfiques.

Le lendemain, notre petit groupe décide de continuer d’explorer la forêt. Ils découvrent une statue d’un homme à tête de cerf, recouverte de ronces et d’orties. Il s’agit d’une statue d’Erastil, qui après nettoyage, repris sa place dans le paysage. Cet acte, suivi d’une prière, apportent au groupe une bénédiction d’Erastil (“Keen Edge” pour 7 jours).

Garoum le Boggard
Le jour suivant, alors que l’exploration continue, le groupe s’approche d’une maison en ruine près d’une cascade. Deux voix s’en échappent.

Garoum, un Boggard, et Hubagoub, un Slurk (une grenouille à dents de sabre) habitent en ces lieux. Pour être plus précis, nous apprenons après discussion que nous sommes sur le royaume de Garoum. Il est actuellement en froid avec sa tribu de Boggards qui l’a exilé. Il est de toute évidence blessé à la main, et le soin apporté par Astralagrion génère en Garoum de la confiance pour le groupe. Il fournit alors plusieurs informations au groupe :

•il y a des tensions entre les Boggards et les Homme-Lézards loin à l’ouest;
•il y a non loin d’ici, sur le royaume de Garoum, un sanglier géant (TuskGutter) qui s’est approprié une partie de son territoire ;
•il y a deux serpents aquatiques (Tatzl Wyrms) près de la rivière qui sont particulièrement dangereux. Ils cracheraient du poison, et seraient comme des dragons.

TuskGutter
Après avoir pris du repos et avoir diné avec Garoum, le groupe part d’un pas déterminé en direction du territoire du sanglier. Astralagrion, en éclaireur, fournit un plan détaillé de la tanière de celui-ci, et propose de poser des pièges à ours et à loups, puis d’attirer le sanglier dans ceux-ci afin de freiner sa charge. Le plan s’avère judicieux, le sanglier est arrêté net par les pièges, puis maudit par Syrélia, Hubagoub et Gröm se jettent sur celui-ci et lui assène 2 coups puissants. Le coup fatal viendra d’un arc (qui ? ). Une fois terrassée, la tête de la monstruosité est préparée par Astralagrion qui démontre des talents d’embaumeur jusqu’alors caché s! C’est de Kressle que vient l’idée d’exposer la tête chez Oleg, elle a entendu de nombreux trappeurs parler de ce monstre.

Chez les Kobolds
Le lendemain, nous décidons de contourner le domaine des mites pour nous rendre directement chez les Kobolds.

En arrivant devant la mine que ceux-ci occupent, le groupe note la présence d’un mite dans une cage (que Gröm appèlera ‘Ni-Gni’…), qui subit les violences sadiques de ses gardiens kobolds. Les aventuriers se présentent à Nakpik comme des amis de Pagak, et demandent à s’entretenir avec Ecailles-de-Suie. Ils sont escortés dans la mine devant Tartuk et Ecailles-de-Suite en pleine ‘discussion’. Tartuk semble être devenu le nouveau chef de la tribu. Tartuk est un kobold violet, avec un corbeau sur l’épaule, apparaît comme très désagréable, en plus d’être foncièrement mauvais selon Gröm. Après négociation, le groupe obtient la ‘promesse’ de Tartuk de fournir l’alliance d’Oleg et Svetalan en échange de la statuette de ‘Dentkipik’ volée par les mites. Et après avoir subtilement éloigné Tartuk, le groupe convient avec Ecailles-de-Suie de lui remettre la statuette à leur retour plutôt qu’à Tartuk. Tartuk est un membre récent de la tribu, dont l’apparition est étrangement concomitant avec l’apparition d’une maladie mortelle pour les kobolds. Ecailles-de-Suie semblerait être très coopératif avec le groupe si Tartuk venait à être ‘mis de côté’, jusqu’au point peut-être d’accepter de traiter avec les humains pour extraire le ‘métal argenté’ de la mine. Au sortir de la mine, tout le monde n’est pas d’accord sur l’attaque des mites, certains pensent qu’il serait peut-être utile d’essayer d’abord de discuter avec eux, d’autres pensent que l’assaut frontal est la meilleure solution.

A l’assaut des mites
Après discussion en route et en arrivant au Sycamore (platane) des mites, finalement décision est prise d’entrer dans le lard et de récupérer la statuette par la force. La difficulté réside dans l’étroitesse des boyaux et la manque de luminosité. Le passage jusqu’à une première grotte se passe sans accrocs mais le groupe est attaqué par trois mille-pattes géants et leur éleveur mite. Le combat fût sans grande difficulté hormis l’empoisonnement de Kressle. Soignée grâce à une fiole magique, le groupe continue son bonhomme de chemin, guidé par Astralagrion. Ils tombent sur un groupe de six mites qui sont en train de torturer un kobold après en avoir tué plusieurs autres. De nouveau, le combat est rapide, et aucun mite ne put s’enfuir pour donner l’alerte. Le kobold prisonnier, à sa libération, indique qu’un mille-pattes gigantesque vit dans une crevasse, et que la chef de la guilde, Grabbles, monté sur sa tique géante, pourrait l’appeler pour défendre sa tribu. Le kobold prend l’initiative d’appeler le vers géant afin que le groupe l’affronte de suite seul, puis s’enfuit. Devant le fait accompli, le groupe se prépare à la subite attaque du vers. Effectivement, celui-ci est gigantesque et attaque Gröm par deux fois. Il n’aura pas le temps de faire grand chose de plus, périssant sous les coups du groupe.

Comments

ChristopheLandriot

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.