Christophe's Kingmaker Campaign

Preambule

chapitre 1

Préambule (email)
Préambule :

Tout au long de l’hiver ,à Restov, les rumeurs d’expéditions pour les Terres Dérobées avaient maintenu en haleine les discussions de tavernes et présager de la réouverture des routes commerciales. L’année 4708 serait certainement très frucutueuse pour les marchands et permettraient aux gens du peuple de glaner quelques piécettes supplémentaires tout en éloignant des discussions les soucis concernant les tensions avec les Issiens au nord.

Depuis quielques semaines le crieur, le vieux Sveg s’époumonait sur la place du marché, pour haranguer les aventuriers de passage à se présenter à l’Hotel de ville pour faire acte de candidature à une mission d’exploration de la Ceinture Verte, 3 expéditions avaient déjà quitté Restov pour des territoires adjacents. Le nombres de candidats avaient fondus comme neige en cette fin d’hiver.

Pourtant après plusieurs jours de délibérations et d’entretiens avec le maitre de la guilde des tanneurs, autrefois trappeurs, Carl Barneson, le marshall de Restov, Rod Medvyed et le chambellan du Seigneur Maire, Darek Sanceliar , tous les candidats restant ,une vingtaine tout au plus, étaient convoqués à l’hôtel de Ville.

Dans la puissante bâtisse de rondins de plusieurs étages, le grand salon aux poutres et charpentes sculptés de figures équines, félines ou encore draconiques, accueillaient plusieurs dignitaires dont le Seigneur Maire en personne Ioseph Sellemius accompagnés d’une garde rapprochée de bretteurs Aldori aux casaques de velours noires passementés de rubans d’or.

Le groupe hétéroclite rassemblaient devant les officiels de Restov comprenaient un majorité d’humains , un poignée de demi elfes, un gnome , un nain et un elfe passablement éméché qui dût être conduit à l’extérieurs par deux serviteurs.

Le Seigneur Sellemius prit la parole : « En ce moment solennel, sachez que vous vous voyez confier une tâche importante pour l’avenir du Brévoy et du Rostland. Les personnes que je vais nommer ont démontré leur motivation pour se lancer dans l’exploration de la Ceinture Verte dans les Terres Derobées et se verront remettre une charte d’exploration officielle. Pour ceux dont les candidatures n’ont pas été retenues, merci de vous être donné la peine de nous faire part de votre volonté de servir Restov et le Brévoy. »

Le chambellan fait un pas en avant et s’éclaircissant la voix alors qu’un serviteur ouvre la porte du salon attenant, déroule un parchemin.

Il commence :

« Liagan O…, le chambellan s’interrompt pour reprendre plus simplement: Sir Liagan »

« Syrélia»

« Gröm d’Erastil »

« Astalagrion »

D’un geste indiquant la porte « il enjoint les 4 aventuriers à passer dans le salon attenant », alors que le Seigneur Sellemius quitte la pièce après avoir jaugé les réactions du petit groupe.

Le reste des aventuriers présents, certains maugréants, est dirigé vers la sortie.

Le chambellan rejoint le groupe dans le salon où quelques coupes de vins et patisseries sont servies.

La grande taille de Liagan et de Gröm lors donnent presque l’aspect de géants comparée à la demi elfe de bonne taille et au gnome bien plus petit. Seule la tenue de Liagan et son attitude plutôt à l’aise dans ce milieu ne dénote pas avce le décorum du lieu. Gröm semble venir des zones les plus reculés de la civilisation tout comme Syrélia et Astalagrion.

Le chambellan les félicite d’avoir été sélectionné, parfois sur leurs connaissances de la nature, parfois sur leur capacité au combat ou encore leur diplomacie et plus généralement pour leur motivation de s’enfoncer dans des terres où ils pourraient avoir à faire des brigands. Leur remettant leur charte, il leur indique que la loi du Brevoy les accompagne et il sera de leur devoir de châtier les comportements illégaux tels que le banditisme, mais qu’il faudra savoir donner dans le mesure et offrir une justice magnanime à ceux prêt à se repentir, après tout le chambellan rajoute avant de tourner les talons et quitter la salle : « la liberté semble un idéal profondément ancré dans ces régions parfois fort mal utilisé»

Un serviteur signifie au petit groupe que l’entretien est terminé et qu’ils peuvent démarrer dans les meilleurs délais leur voyage vers le comptoir commercial d’Oleg qui sera le point de départ de leurs explorations.

Vous avez tout loisir pour faire les derniers achats qui vous semblerait nécessaire.

Nous sommes le 24 ème jour de Calistril, il est presque 11 heures quand le groupe sort de l’Hotel de ville. Un fin crachin tombe sur la ville alors que les badots se pressent sur la place du marché en ce Fireday et que résonnent les harangues des commerçants.

D’ici à la partie de Samedi vous pouvez faire connaissance (vous avez dejà commencé dans certains postes du blog), nous assumerons Samedi que vous atteignez le Comptoir d’Oleg au bout d’un jour et demi de voyage (2 1/2 si certains n’ont pas de monture) et ce sera notre point de départ.

comments
Question du Sir Liagan, des fonds sont -ils remis, de l’équipement? Une base d’opération (village ou camps de bûcherons vous est il indiqué?)

Aucun fond ne vous est remis et le chambellan semble assez pressé d’aller vaquer a d’autres occupations. Sur la charte il est bien indiqué que votre base arrière sera le comptoir d’Oleg.

Alors que les serviteurs vous dirigent vers la porte , Sir Liagan en prend un a part en lui demandant quel équipement est fourni, ce dernier a l’air gêné quelques instants et jette un regard affolé aux autres serviteurs, puis baissant la tête, ceux ci vous conduisent dans une arrière court:” Voilà Seigneur, votre équipement expéditionnaire”
- 3 mulets sont attachés a un piquet et portent divers bardas bien rangés et au contenu tanto rangés dans des sacs, tantot rangés dans des caisses, le tout bien étiqueté et scellé du sceau de Seigneu Maire….
- 1 mois de ration,
- 12 jours d’eau dans des outres.
- 2 tentes pour 2 personnes ( avec marteau, piquets et sardines et bobines de cordages)
- 4 couchages ,
- 4 ponchos a capuche en toile huilé pour les gros temps,
- 4 rouleaux de 15 m de corde
- 20 torches et 10 chandelles
- 1 lanterne a capuche et 4 littre d’huile dans des outres
- 2 briquers et amadous,
- 2 seaux (pas sceau)
- 1 cor (en corne avec embout d’étain)
- 4 sifflets
- un trepied avec chaine, crochet et chaudron
- 1 pelle, 1 pioche, 2 haches de bucherons, 1 scie à main pour deux personnes pour abattre les grands troncs
- 1 perche de 3 m
- 4 paires de menottes
- 1 corde de pendu
-1 grand tube a parchemin étanche avec de quoi cartographier, soient 4 grandes peaux de mouton préparées, 4 fioles d’encre noir, bleu, vert, rouge et une dizaine de roseau taillées pour faire office de plumes
- dans un coffret en bois précieux, un compas (2 jet de survie en surface , knowledge (dungeonnering en sous sol) pour pas se perdre), un sextant(4 jet de survie pour naviger en surface), un sablier 10 minutes et une longue vue.
Vous comprenez que les serviteurs avaient probablement l’intention de conserver tout l’equipement pour le revendre et ont peut etre réussi à rouler au moins une des autres expéditions ayant déjà quitté Restov.(la fée internet et de retour chez moi)

.chez moi)

.#2 écrit par Francois
about 11 months ago
Réponse Citation
[Astralagrion ]
Ouaahhh , tout ça pour nous, on va pouvoir ccontruire des trucs super !!
Je prend la longue vue !
Pas besoin de sifflet, j’ai ma flute.
Je prends un Poncho.
Les rations c’est des produits qui peuvent se garder combien de temps ?
….
….
….

On emmène tout ?
Peut-être qu’on peut vendre ce qu’on n’emmène pas ?

.#3 écrit par Alain
about 11 months ago
Réponse Citation
Ok !!

Ceux qui voient dans notre équipement quelque chose dont ils ont besoin peuvent le prendre mais l’indiquent. On prendra déjà tous un sifflet.

Si quelqu’un voit quoi que ce soit d’utile et de manquant qu’il dise quoi, on verra si on peut se cotiser pour l’acheter. Moi je vois déjà qu’il n’y pas de flèche ou de carreau, il faudra en acheter …

Au fait quelqu’un sait se servir d’un sextant ??

Pour ma part, j’ajoute une corde en soie elfique, 4 torches.

.#4 écrit par Chris
about 11 months ago
Réponse Citation
Pour la navigation un jet de survie ou knwoledge (geographie) suffira. Pour fabriquer de belles cartes, si quelqu’un a encore des points de compétence à dépenser, un craft (Carte) ou profession (explorateur) ca peut le faire aussi

.#5 écrit par Chris
about 11 months ago
Réponse Citation
vous pouvez aussi embaucher des suivants:
- porteur 1 cp/jour ( monte, demonte le camp, s,occupe du matos et des betes)
-stewart 2 sp / jour ( intendant, gere les economies, les relations avec les offciels, obtients des discounts chez les marchants)
- guide 2 sp/ jour ( evite de se paumer, trouve de la nourriture, previent des dangers)
- femme de troupe , ahem, suit gratuitement la troupe mais fait payer ses services ( soins, cuisines, reparations vetements, services a la persone si vous voyez ce que je veux dire)

.#6 écrit par Alain
about 11 months ago
Réponse Citation
L’intendant et le guide ont l’air intéressants, mais je ne pense pas qu’on ait les moyens de se les offrir pour l’instant.

Les porteurs ne sont pas utiles actuellement.

.#7 écrit par Francois
about 11 months ago
Réponse Citation
Est-ce qu’on prend les mules en les chargeant au mieux ?

.#8 écrit par Chris
about 11 months ago
Réponse Citation
tout vous est destiné, vous pouvez tout prendre et les mules ne sont pas chargé a fond ( j’ai pas fait le calcul total) mais a vue de nez vous pouvez encore charge un peu ( poser un gnome sur une mule ne pose pas de probleme) la vitesse de deplacement sera alors celle des mules

.#9 écrit par Franck I
about 11 months ago
Réponse Citation
[Gröm]: je propose de transférer le matériel suivant sur mon cheval:
- 4 jours de ration,
- 2 jours d’eau pour une personne.
- 1 couchage
- 1 ponchos a capuche en toile huilé pour les gros temps,
- 1 rouleaux de 15 m de corde
- 2 torches
- 1 briquet et un peu d’amadous,
- 1 sifflets
- 1 hache de bucherons

Si jamais quelque chose venait à faire fuir les mules, ce serait pas mal que chacun ait quelques objets (les moins lourds) sur sa monture si possible.

Je vais aussi corder une mule à mon cheval pendant nos déplacement pour qu’elle puisse suivre simplement.

.#10 écrit par Chris
about 11 months ago
Réponse Citation
les rations sont pour 4 personnes et seront comestible un bon mois ( sauf mauvais traitement)
vous voyez ce que vous faites de l’equipement entre vous, le principal c’est que vous soyez fixé d’ici samedi

.#11 écrit par Alain
about 11 months ago
Réponse Citation
Les ponchos restent sur les mules car ils vont servir en priorité à protéger la charge des mulets du mauvais temps et des multiples avanies qui peuvent se produire. De toute façon, on aura un mulet attaché à chaque cheval pour éviter ce genre de problème

Je te rappelle de plus que tu as un cheval léger : avec ton poids de base et celui de ton armure, de la selle et de ce que tu portes, tu te retrouves déjà près de la limite supérieure de la charge intermédiaire. Donc transférer du matériel n’est pas vraiment une bonne idée …

.#12 écrit par Franck II
about 11 months ago
Réponse Citation
[Syrélia, après avoir écouté tout le monde, perd la parole]
Je suis content de commencer cette aventure avec des compagnons si sages.
[Des paroles aimables dans la bouche de Syrélia ? Vu sa physionomie, elle semble penser ce qu’elle dit]
Pour mon arbalète, j’ai quelques carreaux sur moi mais quelques uns supplémentaires sur une mule serait une bonne idée je trouve aussi.
Astalagrion, finalement, comptes-tu monter sur un Saint-Bernard ou monter derrière moi sur un cheval ?
Dans le premier cas, mon cheval ne sera pas trop chargé et pourra prendre un peu de notre équipement si les mules sont trop chargées car, en effet, Gröm, ton cheval est déjà suffisamment sollicité.
Dans le second cas, ça va compter un peu plus cher mais on gagnera en manœuvrabilité : si l’on doit explorer, par exemple, on sera plus efficace.
Dans les deux cas, nous avons trois chevaux et trois mules : une mule attachait à chaque cheval me semble très prudent.

Enfin, concernant l’éventuel aide, je vous laisse prendre la décision que vous voulez. Il est clair que je ne suis pas fortuné et je n’ai jamais eu de personnel pour s’occuper de mes affaires mais je peux comprendre que certains n’aient pas la même histoire que la mienne.
[Elle jette un coup d’oeil à Liagan]
Dans tous les cas, j’espère que vous aurez le bon goût et le respect de prendre des suivants “utiles” n’ayant pour but que de nous aider dans notre mission commune et rien d’autre…
[Syrélia fait le tour de ses compagnons masculins pour déceler lesquels auraient des idées derrière la tête]

.#13 écrit par Francois
about 11 months ago
Réponse Citation
Je n’ai pas bien compris, les ponchos sont pour des humanoïdes ou pour des mules.
Si c’est pour des mules, on a de quoi protéger le matériel et les denrées périssables de la pluie et de l’humidité ?

.#14 écrit par Alain
about 11 months ago
Réponse Citation
(OOC) @ Frank 2 : tu perds la parole pour nous dire ça ?? ;op

[Liagan répond]Nous ne prendrons pas de suivants car nous n’avons certainement pas les moyens de les engager et parce que pour l’instant ils risuqent plus de nous gêner qu’autre chose, surtout en cas de combat.

Et je pense être bien plus capable de me débrouiller seul dans la nature que certains.

Les ponchos sont pour des humanoïdes, mais on ne les prend pas avec nous : on les utilisera pour servir de bâche sur la charge des mulets afin justement de protéger notre matériel.

Comments

ChristopheLandriot

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.