Christophe's Kingmaker Campaign

Neuvième partie

chapitre 2

Neuvième partie
Résumé de la partie du 22/10/2011

La fin de la menace troll

Au cours de notre séjour à Fort Tusk pour se rétablir du premier assaut avec les trolls, les justicars apprennent que Stass se plaint d’avoir été attaqué par un Hoddag, il l’a même combattu et a l’a blessé avec sa lance qui est encore dans le flanc du monstre. Il offre une récompense pour la tête de ce fléau. Ils apprennent aussi que les parents du petit Tig Tanersen cherchent leur fils qui a disparu. C’est un enfant curieux et turbulent qui aime à traîner proche des marais où il récupère des petits reptiles.
A nouveau complet, le groupe repars exterminer la menace troll avec Kundall. Au cours d’une rencontre avec quatre de ces monstres dans la forêt, le barbare récupère une griffe d’un des monstres qui s’est coincée dans son armure.
Continuant l’exploration en éclaireur des cavernes trolls, Astralagrion est repéré et occis par Kargad, un troll géant à deux têtes.
Après avoir occis Hargulka, le chef des trolls, alors que les guerrier fouillent son antre, Syrélia est attaquée par un troll de pierre qui l’occis. Celui-ci est rapidement abattu par nos combattants.
Dans sa caverne le reste du groupe trouve une carte montrant que la bande avait une stratégie pour déstabiliser notre royaume. Cela paraît surprenant que des créatures si chaotiques et limitées intellectuellement puissent fomenter de tels plans, est-ce qu’il y aurait quelqu’un d’autre derrière tout ça ?
La menace troll finie, le justicars rentrent à leur capitale où l’église d’Erastil ramène à la vie les deux jeteurs de sort, comme récompense de Restov et de la communauté. A son retour à la vie, Astralagrion est revenu avec les yeux violets.
Au cours de leurs rétablissements, Jhod fait part au groupe de son inquiétude par rapport aux signes de présence d’un culte de Gyrona au sein de la cité.

Le périple pour ramener Tig

Quelques temps après, ils décident d’aider leur bon peuple et de partir en quête de l’enfant disparu. Sur la route, à l’est du lac, ils traversent une zone volcanique où des fungus exotiques se développent en nombre. Là il affrontent une monstruosité végétale, un tendriculos. L’abomination avale Liagan au cours du combat mais celui s’en sort en perforant de l’intérieur la bête. Dans la zone où vivait la bête nous ramassons de rares et précieux champignons, des Black rattle cap .
Continuant la recherche, le groupe rencontre un géant des collines triste, Munguk. Chassé de sa tribu, affamé et n’ayant plus d’alcool celui-ci est désolé et a la dérive. L’équipe essaie d’enrôler le géant, Astralagrion réussissant à convaincre Gröm qu’il laisser une chance à chaque créature. Après lui avoir parlé et offert un bon repas de gibier, le Géant accepte l’offre de garder la tour naine où vivaient les trolls et accompagne le groupe dans sa recherche de l’enfant. Il mentionne le village des hommes-lézards au sud du lac, où le groupe décide de se rendre pour trouver Tig.
Interrogeant les gardes à l’entrée du village tribal, même s’ils nient avoir vu l’enfant, il apparaît qu’un sentiment de culpabilité les habite. Le Baron Liagan, en tant que baron, obtient une entrevue avec le chef des hommes-lézards, le roi Vesket. Il apprend finalement à l’équipe que l’enfant est avec le dieu de la tribu Stichak et qu’il ne peut rien faire, il faut s’entretenir avec le Shaman (NDR : je ne me souviens plus de son nom), seul capable d’intercéder. Celui-ci est en piteux état, comme très malade. Liagan réussi à le faire accepter d’avoir un entretien avec le dieu. Dans la tente sacrée, il découvre le dieu n’est autre qu’un esprit maléfique, un will-o-wisp, qui se nourrit de la peur des humains. S’ensuit un combat qui marquera la fin de l’esprit usurpateur et la libération de l’enfant. Le chaman, lui aussi libéré de cette influence maléfique, reconnaît l’aide apportée par les Justicars et le fait comprendre à sa tribu. Le groupe est fêté lors d’un banquet l soir de cette même journée. Le chaman donne aussi au groupe les objets qui avait été offert à l’esprit maléfique comme récompense et présent de paix.
L’enfant libéré est ramené à sa famille et les justicars montrent un fois de plus qu’ils se soucient de son peuple.

Le culte de Gyrona

Continuant l’exploration, le groupe tombe sur une clairière au milieu de laquelle trône une petite masure entourée d’un jardin gardé par un épouvantail magique et contenant de superbes citrouilles. Là ils rencontrent la sorcière Bedlame, au début réticente à les rencontrer puis finalement très accueillante lorsqu’elle se rend compte qu’elle a comme hôte le baron .(NDR:je ne me rappelle plus si on a fait ça en ramenant l’enfant à Fort Tusk). Elle pratique l’alchimie et est capable de faire des objets magiques (anneaux, objets enchantés). Elle nous indique où on pourra trouver le Hodag, le Forest Drake et le frère de Bokken. Nous discutons du culte de Gyrona et elle nous apprend que ce sont souvent les femmes de petites vertus qui sont corrompues et en deviennent des membres actifs.
Enfin on installe Mumguk dans l’ancienne forteresse naine.

Apres un detour pour apprehender le frere fou de bokken et renvoyer a la nature son puma dresser, le groupe est de retour à Fort Tusk. Le réseau d’Astralagrion lui permet d’apprendre qu’un conflit entre les familles Lontaigu et Lacupet, de petites noblesses, est en train de naître suite aux amours de deux de leurs enfants Rulia et Dorméo. Hors les informations laissent penser que Rulia a une attitude peu morale et serait sous influence du culte de Gyrona et que le conflit risquerait de dégénérer en guerre ouverte. Hors les deux clans vennant de Restov trempent dans des affaires de trafic d’alcool et pourraient nuire à la sécurité du royaume s’ils se déclaraient la guerre. Astralagrion apprend qu’une réunion de sympathisant du culte de Gyrona se déroule dans un bordel illégal des quartiers pauvres de la cité, il mobilise la garde et s’y rend avec les justicars. Rapidement le groupe profitant de la surprise neutralise les conspirateurs et fait prisonnière la prêtresse de Gyrona, Malgorzata Mirska surnommée Goody Miska car elle est accoucheuse. Les traîtresses sont ramenées dans les geôles pour être interrogées le lendemain. Malheureusement la Miska s’évade par sorcellerie pendant la nuit et Rulia ainsi qu’une autre conspiratrice se suicident. Les jours suivants des interrogatoires assistés de la magie de divine de Jhod permettent de faire le tri entre celles qui se repentent et sont envoyées au travail agricole loin de la ville et celles dont l’âme ne peut être racheté qui sont exécutées en place publique. L’interrogatoire nous aura appris qu’il ne semble pas y avoir d’autre planque du culte dans la cité, que celui-ci projetait de déstabiliser le royaume en propageant les maladies vénériennes et en créant de conflit internes, d’ailleurs il était même prévu de corrompre le capitaine de la garde Kersten Gareth.
La tête de la prêtresse de Gyrona a été mise à prix et des nombreuses affiches dans le royaume le montre.
le groupe se lance ensuite dans une chasse au tresor où les talents anti mort vivant de Grom sont fort utile et Astralagrion decouvre un artefact technologique gnome et Liagan s’empare d’une batarde feybane qu’il fera reparer par le meilleur forgeron de Fort Tusk.

Promenons-nous dans les bois

Le groupe repars pour enfin s’occuper du nuisible Forest Drake. La créature, beaucoup plus petite qu’un vrai dragon est aussi beaucoup plus furtive et se contente de réaliser de dangereuses escarmouches puis de s’échapper. Les flèches, magiques missiles, la foudre et enfin une boule de feu en viendront à bout.
Puis il va chasser le Hodag et l’occis dans sa caverne où il trouvera le matériel de quelques malheureux occis par la bête.

L’ours-hibou titanesque

Les justicars découvrent à leur retour que leur cité a été attaqué par un ours-hibou titanesque et décide de le pister pour éradiquer la menace. La traque les mène loin au sud dans un complexe de caverne où ils affrontent la terrible bête. Jamais le groupe n’a été aussi prêt d’être éliminé, Syrélia se risquant même en mêlée pour tenter de sauver Liagan. Après avoir abattu la bête, nettoyer les cavernes de ses autres habitants, dont un tertre errant, le groupe découvre un bébé ours-hibou et des restes humains avec leur équipement. Un anneau d’amitié animal maudit, de facture féerique, prévu pour contrôler la créature, laisse penser que quelqu’un cherche à nuire au royaume mais qui est donc ce conspirateur ?

.

Comments

ChristopheLandriot

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.